Accueil | Sa vie | Son oeuvre | Interview | Galerie | Expos | Contact
 
Galerie:

Samuel Oliver parlant de lui

Samuel Oliver
Directeur du Musée d'Art moderne
de Buenos Aires 1963-1970


Le paysage et les formes qui le définissent, conçus avec une apparente innocence, expriment un monde de fantaisie, non assujetti à l’ordre naturel, ni au calcul intellectuel.
Blanco peint avec la liberté du visionnaire, en omettant totalement notre réalité objective, et nous propose un ordre nouveau opposé à la logique du quotidien.
nelson blanco

Il nous montre une nature fraîche, aux odeurs agraires de vertes prairies pour s’ébrouer et un air léger…
Mais, dans ce ciel, apparaissent et s’élèvent de paisibles vaches-nuages, de délicieuses femmes-zibelines et des poissons qui glissent le long des vagues-sillons de labour.
Symboles magiques pour le bien, autant d’amulettes rassemblées pour favoriser un monde meilleur.

Talismans d’où la couleur irradie généreusement comme sous l’impulsion d’une puissance invisible, avec une tendresse identique à celle qui guiderait la main d’un enfant.
Semblable à ce guide est l’intuition de l’artiste : cette vision immédiate d’une réalité que nous ne voyons pas, il nous la révèle par transmutation picturale, comme un acte alchimique.
Proco, disciple d’Olympie d’Alexandrie, considérait la théurgie «comme le pouvoir le plus élevé de toute la connaissance humaine parce qu’il supposait la présence ou l’incarnation temporaire d’une divinité dans l’homme.»



Invocation à la chance
nelson blanco

Magicien Nelson
Nelson peintre et magicien
Peintre astrologue

Une comète bleue, un chat dans le chapeau.
Une boîte de sorcier.
Un pinceau avec une étoile :
La baguette de la chance.

Mille sphères de métal poli,
Et dans l'air, des jongleries,
Fugaces

Grande pomme du bien,
Et en mal rien,
Tout du hasard, sans doute

Zig zag de turquoise et d'améthyste,
Roue de cartes.
Une soubrette et un roi se baisent

Une queue et un cinabre électrisés,
Chevalier d'épées,
Magnifique

Une courbe pleine de lunes
Panthère audacieuse du septième ciel
Œil d'or
Carte féline à face de monnaie

Nelson porte-moi la chance
Je t'en conjure !
La bonne, la verte ! la rose ! Celle que je désire
Par la vérité et la lumière de ta peinture
A Nelson Blanco, Peintre et Magicien


Un autre poème de Samuel Oliver

Personnages fantastiques
Chats endiablés de ruelle
Images enfiévrées de l’enfance
Aventures truculentes de voyages irréalistes,
Avec l’obsessive répétition d’un profil magique
Un monde brisé
Et l’implacable absence
De sentiment de l’enfant
Qui détruit
Un jouet pour créer « son jeu »
Inattendue et étonnante structure de casse-tête truqué
Défi et victoire d’étendards de couleur éclatante
Victoire sur le lieu commun, le préétabli, l’image futile
Cabalistique cadrage d’un paysage magique

Et des chats,
Beaucoup de chats,
Innombrable nombre de chats……


voir également l'article d'Angel Osvaldo